Jaz

 

Découvrant les cordes dans un atelier de Satomi Zpira dans le cadre de l’Erosphere, elle a pratique différents styles comme rigger et comme modèle.
Elle aimait la partie esthétique, la sensualité et la connexion qui peuvent dégager les cordes.

Depuis qu’elle a commencé travailler avec Docvale et Tyka, le kinbaku a pris d’autres dimensions, vers un chemin émotionnel et psychologique.